Exposition MUCHA

Profitant de l’exposition Alfons Mucha au Musée départemental breton de Quimper, les DN1 du DNMADE GRAPHISME – Parcours 1 & 2, ont bénéficié d’une visite guidée de l’exposition. Ils ont ensuite pratiqué le croquis d’analyse à partir de végétaux et ont proposé à leur tour une composition de motifs. Différentes cartes ont été gravées en linogravure, puis imprimées.

exposition Alfons Mucha au Musée départemental breton de Quimper

https://musee-breton.finistere.fr

CHALLENGE NUMÉRIQUE, nouvelle ÉDITION !

Pour la 8e année et la 7e édition, le lycée LE PARACLET participe au challenge numérique en partenariat avec la technopole de Quimper Cornouaille.Les étudiants de troisième année de DNMADe Graphisme et DNMADe Numérique se sont associés pour l’événement.

Cette année le thème est « Attractivité du territoire » avec plusieurs entrées : ville solidaire, ville familiale, ville accessible

L’idée est de sensibiliser les étudiants et les professionnels à l’usage du numérique au quotidien, dans le même esprit que les startups week-ends. En équipe et en moins de 48 heures, il s’agit de créer une application ou un site web grâce auquel le numérique vient faciliter la vie de l’usager, puis le présenter devant un jury de professionnels.

UN CHALLENGE POUR L’ÉTUDIANT   
— Stimuler sa créativité en travaillant avec des étudiants de profils différents.
— Mettre rapidement en place une idée.
— Pitcher son idée et convaincre un jury.
— Convaincre et gagner.

UN ENJEU POUR L’ÉTUDIANT  
— Mettre en relation ses études, ses pratiques du numérique et les usages attendus.

#leparacletquimper
#technopolequimpercornouaille

Article Ouest-France – Septembre 2021 – Nelly Cloarec

Exposition « face au mur » – rennes

Le graphisme engagé de 1970 à 1990

Les étudiants de 2e année et 3e année du DNMADe GRAPHISME du lycée LE PARACLET ont découvert en cette rentrée 2021, l’exposition FACE AU MUR aux Champs Libres à Rennes, en compagnie de leurs enseignants, Fañch Le Henaff, dont le travail est présenté dans l’exposition, et Morgana Bellec.

Dans les années 1960, l’affiche est un vecteur privilégié des engagements politiques. De nombreux graphistes y puisent leur inspiration tout en y trouvant pour certains la matrice de leurs propres engagements politiques. Au cours des décennies suivantes, 1970, 1980 et 1990, l’affiche continue de s’affirmer comme un médium important dans l’espace public, avec son langage et ses codes : populaire, elle est à la portée de tous, collée sur les murs, parfois transformée ou arrachée. Des graphistes s’en saisissent pour affirmer des convictions, à distance de la publicité : luttes anticoloniales et pacifisme, contestation sociale, droits de l’homme, des femmes, écologie et mouvements antinucléaires, identité et culture… 

À partir des collections et de l’exposition Internationales graphiques produite en 2016 par la bibliothèque La contemporaine, le Musée de Bretagne propose avec ses propres collections d’aborder le sujet à l’échelle internationale, en France et en Bretagne, révélant ainsi la richesse de la production graphique bretonne.

Exposition Photo – dnmaDE graphisme

Le lycée Le Paraclet souhaite redynamiser son studio de prises de vue et son laboratoire de développement et tirages photographiques argentiques. Dans ce cadre différentes expositions photographiques collectives pourront être organisées chaque année. 

Afin de lancer la première exposition, les étudiants de troisième année de DNMADE GRAPHISME, Parcours Médias imprimés et numériques, et Parcours Volumes de communication et Espaces événementiels, ont développé une approche de communication globale dans les cours de Savoir-faire et Excellence technique. Ils ont à la fois travaillé sur un objet de médiation culturelle collectif, ainsi que  sur un projet photographique personnel.

Chaque groupe a ainsi développé sa propre identité visuelle ainsi que son propre support de communication, fanzine en Parcours 2 et dépliant en Parcours 1.

Les étudiants ont engagé un travail photographique, soit numérique, soit argentique, autour d’un thème lié à leurs projets professionnels, point d’orgue de leur DNMADE. Ils ont ainsi chacun joué de l’illustration ou de l’interprétation imagée de leur thème. L’ensemble du travail fait l’objet d’une exposition photographique au sein du lycée.

Exposition à découvrir à proximité du CDI !

Atelier gravure

En Parcours 1 & Parcours 2 mention GRAPHISME, les cours de Savoir-faire sont dispensés en relation avec la mineure « Gravure et estampes ».
Les étudiants de 3e année ont tout d’abord visité le Musée de la Faïence de Quimper. Quimper possède une culture ornementale liée aux arts de la céramique. Les Manufactures HB, Henriot, Keraluc, Fouillen, … ont marqué de leur empreinte notre patrimoine local. Le musée de la Faïence situé à Locmaria présente une collection permanente retraçant l’histoire de cette production, elle-même influencée par d’autres cultures et d’autres territoires. Aujourd’hui encore, ce vivier de formes, motifs abstraits ou réalistes, d’inspiration naturaliste, historique, mythologique, populaire, etc. est une source d’inspiration pour de jeunes créateurs.

Il a été demandé dans un premier temps aux étudiants de s’approprier le répertoire décoratif de la céramique quimpéroise afin de développer un univers graphique personnel. Dans un second temps, ils ont exploité ce répertoire graphique dans l’élaboration de volumétries de formes composites, décorées et mises en espace.

Ces motifs et images ont été réalisés, soit par taille directe (matrice), soit par impression (report), soit par marouflage des estampes imprimées. Les étudiants ont ainsi pratiqué la linogravure, la xylogravure, la taille directe sur rhénalon, l’eau forte sur métal, l’aquatinte.

Cette approche sculpturale a vocation, de manière suggestive, à offrir une découverte progressive d’indices culturels à travers la lecture des volumes dans l’espace de présentation.

Site web du Musée de la Faïence de Quimper : http://www.musee-faience-quimper.com

Conception d’une exposition pour le CAUE

Le CAUE (Conseil  d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) du Finistère est une association guidée par une mission de service public, financée par le Conseil départemental. Le CAUE crée des expositions thématiques mobiles à disposition des communes de l’agglomération quimpéroise afin de sensibiliser le grand public à la qualité de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement.

Exposition Face Nord / Face Sud

En 2017 était organisée l’exposition FACE NORD basée sur 40 tirages photographiques de Pascal Léopold en Noir & Blanc, questionnant l’exposition Nord en architecture. Puis en 2018, le CAUE concevait son pendant ensoleillé, intitulé FACE SUD présentant 40 tirages couleurs. L’exposition, qui était prévue itinérante, a finalement été démantelée car trop complexe et trop lourde à manipuler. Le CAUE souhaitait donc créer une nouvelle scénographie d’exposition alliant FACE NORD et FACE SUD.

DNMADE GRAPHISME & ÉVÉNEMENTIEL

Pour cela il s’est associé avec le DNMADE du Lycée Le Paraclet réunissant le Parcours 1, Design graphique des médias imprimés et numériques, et le Parcours 2, Volumes de communication et espaces événementiels. Ce workshop a réuni la 1re année et la 2e année de chacun des 2 parcours, divisées en 11 équipes combinant ainsi les compétences et les expériences. Les étudiants ont rencontré les architectes du CAUE, Olivier Hérault puis Constance Fermandois. Ils ont montré un investissement de belle qualité et ont ainsi conçu et maquetté 11 projets qu’il faut maintenant départager ! Le projet retenu sera mis en fabrication au sein de la section TMA du lycée des métiers de Pleyben. La qualité de chaque projet tient à la cohérence graphique entre la communication (affiche programme, cartes postales, cartels, etc.), et la scénographie proposées.
Affaire à suivre !

https://www.caue-finistere.fr

Mémoire en DNMADE

Mémoire en DNMADE Graphisme – Parcours Design graphique des médias imprimés et numériques

La validation du DNMADE, diplôme valant grade de licence, s’appuie sur la rédaction d’un mémoire et sa soutenance orale en troisième année. La problématique est définie par chaque étudiant qui mène un travail de recherche, de réflexion et de rédaction. Ce questionnement alimente le projet professionnel qu’il développe et qu’il présente à un jury en fin d’année. Il valide ainsi son DNMADE. Les étudiants de DNMADE du Paraclet ont ainsi passé en ce début d’année leur soutenance orale dans les 3 parcours.

Conception d’une vitrine

Mention GRAPHISME

Parcours Volumes de communication et espaces événementiels

Les étudiants de deuxième année du DNMADE mention Volumes de communication et espaces événementiels ont efficacement oeuvré afin de concevoir les nouvelles vitrines des magasins ABI shop. Les boutiques Abi Shop sont gérées par Inservet 29, association d’insertion par le vêtement ; une branche d’Abi 29 qui s’occupe des dons de textile (collecte et tri, à Brest et Douarnenez). Inservet se charge de la vente et de la revalorisation du textile, avec des notions de solidarité, de partage et d’entraide, dans ses boutiques, à Quimper, Brest et Châteaulin.

Après une première rencontre début septembre pour définir la demande et le cahier des charges, les représentants de l’association ABI 29 et la directrice des boutiques sont venus choisir deux projets, résultats d’une démarche de réflexion concrétisée par des maquettes, des croquis et des plans. Après délibération, les projets d’Elisa Vimare et d’Emma Hily ont été retenus. Les étudiants ont réalisé les volumes en atelier par groupes, puis les ont montés sur place, en boutique. Les étudiants s’engagent ainsi dans une démarche environnementale, mais également citoyenne.

Design d’interface / thème citoyen

DNMADE numérique

… LES INTERFACES « MAGIQUES » SONT EN VÉRITÉ SIMPLEMENT BIEN PENSÉES ET BIEN CONSTRUITES.

Édouard Andrieu, Directeur Nouveaux Écrans, Le monde.
Préface du livre «Expérience utilisateur mobile» d’Amélie Boucher. 

À partir d’une thématique citoyenne et d’actualité choisie par leur soins, les étudiants ont réfléchi à la conception d’un site web et / ou mobile ou d’une application mobile. Ils ont choisi une problématique permettant le questionnement. Il s’agissait de découvrir les fondamentaux de l’ergonomie web et mobile et de questionner un projet en UX / UI design. Pour ce faire les étudiants ont procédé par étapes, tout d’abord en réalisant l’étude du thème choisi afin de mieux définir le support numérique adéquat. Ils ont enfin proposé des wireframes permettant d’identifier les fonctionnalités du site web ou de l’application mobile. Ces réalisations numériques servent une problématique citoyenne, communiquent sur le sujet en question.
Exemples de problématiques questionnées :
— Par quels moyens les citoyens peuvent-ils agir pour aider les personnes victimes de violences conjugales ?
— Comment l’individu peut-il réduire sa consommation de déchets pour aider son prochain ? 

Character Design challenge

DNMADE Numérique

À partir d’un univers et d’un scénario défini par l’étudiant, il s’agissait au sein du projet, d’appliquer des choix formels, graphiques et / ou plastiques aux personnages du dit scénario. Les étudiants ont procédé par étapes, tout d’abord par l’élaboration d’un moodboard afin de proposer des croquis des personnages, pour ensuite définir les mouvements, les postures, le langage de ceux-ci afin de développer leurs émotions et de produire une planche de 6 personas.